Mise en scène : Juliette Hecquet

Collaboration artistique : Arthur Raynaud

Soutien à la dramaturgie : Léa Grappe

Création musicale : Marie-Line Halliday

Production : Ludivine Rhein

Avec et par : Stany Aïat / Raphaël André / Emma Evain / Adélie Garsault (en alternance avec Juliette de Ribaucourt) / Gabriel Gozlan-Hagendorf /
Simon Lalane / Marie Malaquias / Arthur Raynaud / Jonas Thierry / Florie Toffin

 

 

« Assis, j’attends le début, mais en fait ça a déjà commencé. Des cris s’élèvent, s’unissent, s’entrechoquent pour raconter le lien entre amour et révolte, saisir l’un et l’autre dans un même mouvement aux multiples facettes. Engagement amoureux, engagement politique, kif-kif ? Et ce NON fait feu de tout bois. s’en prend à la langue elle-même, celle, maternelle, qui nous (r)attache au vieux monde celle, poétique, qui seule peut donner corps à nos rêves Alors, serai-je ACTEUR ou SPECTATEUR ? En être ou pas : that is the question Enfin l’humour, la pensée, dessinent un arc-en-ciel sur cette vallée de larmes. J’entends votre douleur J’envie peut-être votre ardeur Elles sont vieilles comme le monde Mais pardonnez-moi je suis ailleurs DE RÉVOLTE OU D’AMOUR, LES CRIS S’ENVOLENT, LES PAROLES RESTENT »

Jean-Christophe Hecquet, spectateur, traducteur et papa de Juliette